Certification, label, réglementation, normes … quelles différences ?

Labellisation, norme, certification, cela ne vous dit rien ?

La certification est une démarche volontaire : elle peut être demandée par le promoteur ou le constructeur, par exemple…pour faire reconnaître la qualité de la construction, de la rénovation ou encore de l’exploitation d’un bâtiment… La certification représente un véritable « signe de qualité » pour un logement confortable, sain, économe et performant. Elle concerne tous les aspects du bâtiment et elle peut être délivrée par un organisme certificateur accrédité, indépendant et impartial, à l’issue d’une évaluation précise sur des critères essentiels.

Et les normes dans tout ça ? Il en existe deux types. Les normes « réglementaires » rendues obligatoires par la « réglementation ». Celles-là, on doit s’y conformer quoi qu’il arrive. Mais la plupart des normes sont « volontaires », quand les professionnels d’un secteur se mettent d’accord pour définir des « caractéristiques ou critères communs » pour leurs produits ou leurs services.

Et les labels ? Un label reconnaît la qualité dans un domaine spécifique : les matériaux, la performance énergétique…Mais on distingue les labels délivrés par des organismes certificateurs, qui peuvent être assimilés à une certification, et ceux qui sont fondés sur une charte à respecter, sans vérification par un tiers…

2018-04-09T10:27:48+00:00 09/04/2018|label E+C-, Non classé|